Actualités

Nos dernières actualités !

Notions sur le déphasage

Pour les néophytes, le déphasage thermique est la capacité des matériaux composant l’enveloppe de l’habitation à ralentir les transferts de chaleur, notamment du rayonnement solaire estival.

Il est donc important de bien choisir les matériaux et les isolants qui serviront à la construction pour avoir un habitat également confortable en été.

Sur une construction traditionnelle, la notion de déphasage est moins importante car dans la plupart des cas les matériaux sont lourds, compacts et bénéficient d’inertie thermique, cela augmente donc naturellement la durée de déphasage.

Le déphasage thermique devient une notion primordiale dans les constructions métalliques et les constructions bois car elles ont peu d’inerties thermiques. Il faut donc prévoir un isolant capable de compenser ce manque, de fait il est donc recommandé d’utiliser un isolant avec un déphasage suffisant.

Un extrait de l’article écrit par Gérard Guérit parut dans le magazine bâti-isolation en octobre 2013 illustre bien cette importance :

« Le tableau ci-dessous part de deux hypothèses de base fixes : une résistance thermique de 4.5m².K/W, et l’épaisseur nécessaire pour obtenir un déphasage de 12h, valeur considérée comme cohérente pour espérer le maintien d’un bon confort d’été.

 

On constate, hormis pour la paille, des coefficients de conductivité thermique relativement proche, la mousse polyuréthane se détachant toujours des autres isolants. Cela donne en hiver, des épaisseurs variant de 14 à 25 cm. »

La solutions comble et maison à ossature bois, à été développée par BASF et Syneris pour répondre au mieux à cette problématique. Découvrez-en plus sur les bénéfices de cette solution sur la page dédiée ENERTITE.

2017-03-21T13:45:55+00:00 15 mars 2017|Catégories : Enertite|