Le Bilan thermique : qu’est-ce que c’est ?

Un bilan thermique correspond à un audit énergétique d’un habitat. Il s’agit d’identifier les éventuels problèmes d’isolation thermique qui provoquent des déperditions d’énergies. Ces déperditions ont deux effets négatifs préjudiciables pour les habitants d’un logement :

– Les performances des systèmes de chauffage sont moindres puisque la chaleur se « perd » vers l’extérieur.
– La facture d’énergie augmente puisqu’il est nécessaire de chauffer davantage pour obtenir un certain confort de vie.

Un habitat mal isolé ressemble alors à une passoire, ce qui est particulièrement problématique en hiver. Un bilan thermique étudie donc les éléments suivants :

– Le bâti avec le vitrage, les murs, les sols et le toit.
– Le système d’aération et de chauffe.
– La position géographique du logement.

Il est donc important de connaître les faiblesses de son habitat lorsque l’on souhaite réaliser des travaux d’isolation. Les travaux peuvent alors se concentrer sur les points essentiels, ce qui optimise la qualité des travaux.

Quand réaliser un bilan thermique ?

Il est possible de commander, à tout moment, un bilan thermique. Néanmoins, il est préférable de faire réaliser cet audit complet avant :

– l’exécution de travaux au sein d’un habitat.
– la construction d’une maison.
– la mise en vente d’un bien immobilier.

Avant la réalisation de travaux ou la construction d’une maison

Le bilan thermique est aussi un outil d’aide à la décision pour définir les priorités lors de travaux d’isolation thermique. Cet audit va permettre de déterminer des préconisations les points suivants :

– Les zones de l’habitat (y compris les sous-sols et les combles) à isoler en priorité.
– Les matériaux à utiliser pour isoler au mieux.
– Les équipements (chaudière, menuiseries…) à remplacer pour davantage de performance.

Ce bilan ne peut donc pas se faire par des non-professionnels. Il est important de choisir des experts disposant de fortes références. Nous conseillons de choisir des professionnels disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour obtenir des aides publiques comme le CITE.

Ces travaux vont permettre de quantifier précisément les économies possibles. En effet, les travaux pour une meilleure isolation thermique restent un investissement rentable économiquement tout en étant parfaitement écologique.

Faire évaluer son isolation thermique avant la vente d’un bien immobilier

Le bilan thermique peut également se faire avant la réalisation d’une vente immobilière. Nous vous conseillons toutefois d’utiliser ce document uniquement dans le cas où il met le bien en valeur. En effet, une maison très mal isolée va faire baisser sa valeur de vente, car des travaux vont être nécessaires.

La réalisation de travaux d’isolation thermique permet donc d’accroître la valeur d’un bien immobilier. Cela facilite les échanges lors d’une revente éventuelle.

Bilan thermique : quels sont les éléments à prendre en compte ?

Pour réaliser le bilan thermique, il est important de prendre en compte un certain nombre de critères. Parmi les points principaux, on note :

– L’étude des pertes de chaleur issues du système de chauffage. Il convient de nuancer ce point avec les pertes récupérables et les apports générés par les occupants d’un logement. Le bilan thermique intègre également le fait que certains appareils produisent de la chaleur.

– L’analyse de la position géographique et des apports extérieurs de chaleur. Le bilan thermique évalue l’apport des rayonnements solaires ou l’exposition des différentes pièces de vie.

– L’évaluation de l’inertie thermique d’un habitat. Il s’agit, grâce aux matériaux utilisés, de la capacité à retenir et diffuser la chaleur aux habitants.

Ces éléments apportent un point de vue fin sur les atouts et les manques d’un logement. Il reste parfaitement possible de demander aux professionnels d’étudier précisément un point particulier du logement.

Comment réaliser le bilan thermique ?

Il existe deux manières principales de réaliser un bilan thermique. Les habitants d’un logement peuvent opter pour la réalisation en ligne ou directement au domicile.

Le bilan thermique en ligne

Certaines entreprises proposent un bilan thermique en ligne. Cela permet de s’assurer de la bonne qualité de son isolation thermique. Cet audit prend la forme d’un questionnaire où le propriétaire d’un bien doit indiquer plusieurs éléments.

Ainsi, à l’issue d’un questionnaire précis, le propriétaire d’un bien peut obtenir son bilan thermique. Il convient de préciser que certaines informations peuvent être difficiles à trouver ou obtenir. Par conséquent, ce bilan thermique en ligne reste très partiel.

En règle générale, le bilan thermique en ligne permet, pour certaines entreprises, d’obtenir des contacts de clients. Ces entreprises réalisent, par la suite, un réel bilan thermique directement chez l’habitant.

Bilan thermique à domicile

Le bilan thermique en ligne ne permet donc pas de réaliser des économies puisqu’un bilan à domicile se réalise dans tous les cas. Il est, effectivement, impossible de réaliser une étude approfondie d’un logement sans le voir ni l’inspecter directement.

Pour la réalisation d’un bilan thermique à domicile, il faut prévoir un budget aux alentours de 1 000 €. Certaines aides publiques peuvent prendre en charge une partie de ce coût.

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Il est important de ne pas confondre le bilan thermique avec le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). En effet, le DPE reste moins approfondi et moins complet que le bilan thermique.

Le Diagnostic de Performance Énergétique se fonde, notamment, sur les factures de consommation d’énergie. À l’aide de ces éléments et de la zone géographique de l’habitat, ce diagnostic établit une notation évaluant la qualité de l’isolation thermique.

Le Diagnostic de Performance Énergétique se compose donc d’une évaluation en lettres allant de A (très performant) à G (très énergivore). Le diagnostic évalue le nombre de Kwh/m²/an consommés par le logement analysé.

Ce diagnostic reste obligatoire pour lors de la mise en vente d’un bien immobilier ou lors d’une proposition de location. Ces informations doivent être fournies obligatoirement par l’agence professionnelle en charge de l’opération.

Il est toutefois préférable de réaliser un bilan thermique si l’on souhaite connaître son habitat dans ses moindres détails.